Nos agriculteurs sont en colère !

PAYSANS

Ils ont bien sûr toutes les raisons d’être en colère . En colère contre nos gouvernants , en colère contre la grande distribution et les groupes agro-alimentaires , en colère contre nos dirigeants européens .

 

Contre nos gouvernants d’abord qui n’ont plus aucun pouvoir qu’ils ont abandonné à une commission européenne toute puissante .

En 2005 le peuple Français a pourtant voté majoritairement contre le traité européen de la finance et de la dérégulation à tout va .
C’était à l’époque le camp du progrès et des lumières contre celui des réactionnaires  » bas de plafond »  , cédant  à des discours populistes d’un autre temps ,  nous accusant de ne plus vouloir l’Europe alors que nous la voulions meilleure .
Quand-Hollande-et-Sarkozy-posaient-ensembleLes médias étaient avec les premiers , nos deux leaders avaient même posé en « une » de Paris Match pour affirmer leur position commune pour le traité constitutionnel .
Ils se sont ensuite assis sur le « non » qui est sorti des urnes . En 2008 ils ont bafoué l’avis du peuple Français en faisant voter au congrès ce qu’ils n’avaient pu obtenir par le référendum . Un déni de démocratie !!
Ces gens ont la mémoire très courte . Maintenant ils font mine de s’offusquer quand les grands groupes français préfèrent acheter du porc ou du lait allemand élevés à grand renfort de main d’œuvre roumaine bon marché .
L’hypocrisie puissance 10 ! Ils ont voté les lois qui permettent de déréguler toute l’Europe et maintenant se désolent du résultat .
Le seul levier qu’il leur reste , c’est la perfusion : l’allègement des charges .  Un pansement sur une jambe de bois .

Nos agriculteurs ont fait confiance à leur technicien agricole quand il leur disait de mettre du poison dans ses champs . Ils ont fait confiance à leur Crédit agricole et son « bon sens près de chez eux » quand il les a poussé à s’endetter . Ils ont fait confiance à leur chambre d’agriculture et leur gros syndicat qui leur ont fait croire qu’il fallait produire toujours plus au détriment de la qualité .
Voilà où cela les a menés .

Bien sûr nous devons les aider , il y a urgence , nous devons immédiatement parer au plus pressé . Mais ensuite il faudra en finir avec cette course à la compétitivité et aux prix bas perdue d’avance . Nous devrons  aider massivement nos paysans à se restructurer et se recentrer sur la qualité , mériter des AOC , créer des circuits courts et séduire  le consommateur    pour qu’il réclame des produits français  sur nos étalages .

Encore un mot pour tous ceux qui , résignés , en 2005 on pu voter  » oui « pour le traité européen en croyant tous nos soi-disant experts qui nous affirmaient qu’il ne pouvait exister de plan B et que l’Europe – et surtout l’Allemagne-  nous forceraient de toute façon la main .  Regardez ce qui se passe en Grande Bretagne avec les négociations autour du fameux « Brexit » avec David  Cameron qui est capable de tenir tête avec des revendications pour certaines complètement irrecevables .

Nos gouvernants de l’époque , avec un minimum de courage auraient pu sûrement changer la donne .

Décidément cette résignation n’a rien de bon .

 

 

Une réflexion au sujet de « Nos agriculteurs sont en colère ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *